• L'Espoir, à Palavas les Flots


    Réalisée grâce au mécénat du Groupe Angelotti l’oeuvre de 4 mètres de haut et pesant plus de 3 tonnes a été installée vendredi 19 décembre 2014 sur la rive gauche. C’est au cours d’une promenade à Palavas-les-Flots, sur la jetée rive gauche que tournant le dos au phare, Nella Buscot eut un flash, comme une évidence, la vision d’une sculpture finie : 5 hommes rescapés des flots, des naufragés qui au plus fort de leur désespoir aperçoivent Palavas-les-Flots.

    « Il fallait faire une sculpture qui soit symbole de Palavas-les-Flots, une sculpture qui traduirait ce que fut de tout temps ce port : une terre d’accueil,une terre d’espérance, d’espoir. Palavas-les-Flots n’avait-il pas accueilli des enfants juifs pendant la guerre ? Des belges, des prisonniers de guerre revenant de captivité et maintenant des touristes, explique l’artiste. Cela ramenait immanquablement à des souvenirs personnels, à la fois douloureux et heureux. Oui, c’était cela qu’il fallait faire, Palavas-les-Flots, le havre après la tempête Palavas-les-Flots terre d’accueil, Palavas-les-Flots terre d’espoir ». Un projet qui a remporté immédiatement l’adhésion de Christian Jeanjean, le maire de Palavas-les-Flots.

    L'Espoir, à Palavas les Flots   L'Espoir, statue à Palavas les Flots

    L'Espoir, statue à Palavas les Flots

    L'Espoir, statue à Palavas les Flots

    L'Espoir, statue à Palavas les Flots

    « Miroirs MontréalaisInstants fugitifs »

    Tags Tags : , , , ,
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...